FILTRER
Réinitialiser

Le rendez-vous de l'innovation #3

02 juillet 2021

Mieux prédire grâce à l'intelligence artificielle ?

Le monde de l’intelligence artificielle connaît un essor sans précédent dans plusieurs domaines couvrant les jeux de réflexion, les diagnostics médicaux, la prédiction des épidémies etc. Ceci est dû principalement à la disponibilité de grandes masses de données et au développement d’ordinateurs plus puissants.

  • Qu'est-ce que l'intelligence artificielle ?

L'intelligence artificielle est une science qui existe depuis une centaine d'années. Elle est apparue avec les algorithmes heuristiques, qui ont été combinés avec les formules de probabilités et des statistiques pour donner naissance aux algorithmes de machine Learning. L'objectif était d'imiter la façon dont un être humain apprend. On enseigne à une machine des exemples de données puis on la laisse agir et réagir de façon autonome.
Aujourd'hui, avec la formidable disponibilité des données (Big data), les algorithmes basés sur les réseaux de neurones sont apparus. Ce sont des algorithmes dont la conception s'appuie sur la structure des neurones du cerveau humain. Ils peuvent être décrits comme des systèmes composés de 1-N couches de neurones. Plus le problème à résoudre est complexe, plus le réseau de neurones artificiels doit comporter de couches.

  • Prédire la propagation de la covid 19 grâce à une IA

Avec à la crise sanitaire, plusieurs IA impressionnantes ont été développées. Parmi elles, on trouve l'IA développée par la société canadienne Bluedot. Grâce à cette IA, la détection et l'annonce de l’émergence de coronavirus ont été communiquées 6 jours avant que le gouvernement chinois ne l’annonce et 9 jours avant que l’OMS (organisation mondiale de la santé) ne le signale pour la première fois. En effet, lorsqu’une maladie mystérieuse surgit pour la première fois, il est souvent difficile pour les gouvernements et les responsables de la santé publique notamment l’OMS de recueillir rapidement des informations et de coordonner une réponse. Cette course contre le temps a été dépassée par bluedote IA. Bluedot est convaincue que même si les maladies se propagent rapidement, les connaissances peuvent se propager encore plus rapidement. En effet, après la détection, la société participe à la limitation de la propagation des épidémies en publiant des informations à jour et détaillées sur la façon dont celles-ci se propagent en utilisant une IA.
En traitant les données associées aux déplacements de population, la société détermine ainsi le trajet de l’agent infectieux.
Les chercheurs travaillent actuellement sur des IA capables de développer des vaccins à la fois plus rapides et efficaces que ceux développés par l’homme.

  • La black box de cette IA

Pour y parvenir, cette IA récolte et traite une masse impressionnante de données issues de 60 langues traitées avec des centaines d’algorithmes développés par des experts. Parmi les données prises en compte, celles issues de forums en ligne ou des blogs, des recherches de symptômes sur des moteurs de recherche, de reportages télévisés ou d’articles de presse mais également celles des déclarations officielles ainsi que des bulletins de santé concernant de nouvelles pathologies animales ou végétales. Les algorithmes développés sont basés sur la traduction automatique neuronale (NMT) qui est un sous-domaine du domaine de Traitement Langage Natural (NLP) qui étudie comment utiliser un logiciel informatique pour traduire le texte ou la parole d'une langue à une autre sans intervention humaine. Sur l'ensemble de ces données, l'entreprise utilise ensuite des outils de filtrage pour affiner les zones d'intérêt et de puissants outils de clustering[1] pour permettre la découverte les lieux les plus contaminants. La société a développé également un outil appelé IDVI permettant d’estimer la capacité d’un pays à se préparer et à gérer les maladies infectieuses, le score ainsi calculé est basé sur 7 métriques qui sont : démographiques, soins de santé, santé publique, dynamique des maladies, politique domestique, internationale et économique. Les pays sont notés entre 0 et 1 où un score élevé indique une forte probabilité de répondre aux flambées. Ceci aidera sans doute les gouvernements à protéger leurs citoyens.

Sur la même thématique

Je souhaite être recontacté
close
*Champs obligatoires
close
*Champs obligatoires