Filtrer
Réinitialiser

Portrait de Mathieu Hervé, directeur associé à Nantes

28 novembre 2018

Fidal a lancé début octobre une campagne de recrutement nationale.

Vous êtes avocat en droit social et mû par une vision entrepreneuriale de votre métier ?

Comme Mathieu, Directeur associé à Nantes, rejoignez Fidal et donnez de nouvelles perspectives à votre carrière !

Mathieu 

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Mon bac en poche, j’ai longtemps hésité entre la faculté d’histoire et celle de droit. Je me suis finalement laissé tenter par la seconde et j’ai tout de suite beaucoup aimé l’ensemble des matières, de l’histoire du droit au droit privé. Lors de mes années universitaires, j’ai développé un goût réel pour la joute verbale et le débat contradictoire, ce qui m’a tout naturellement conduit à opter pour une carrière d’avocat.

Quel est votre parcours ?

Après un DESS Droit des affaires et Fiscalité et avoir suivi le cursus de l’EDHEC Lille, j’ai commencé ma carrière dans un cabinet anglo-saxon à Paris. Après 6 ans, une proposition s’est présentée pour rejoindre Fidal à Nantes. Arrivé comme collaborateur il y a 9 ans, j’ai désormais la chance - depuis 2 ans - d’occuper les fonctions de Directeur du département droit social au sein de notre direction régionale et d’animer une équipe jeune, dynamique et très sympathique composée de 34 avocates et avocats sur la région Val-de-Loire-Océan.

Quels sont vos principaux domaines d’activités ?

Ces domaines sont très variés puisque nous sommes avant tout des « multi-spécialistes » du droit du travail (qui est en fait un droit multiple, de la protection sociale complémentaire à la mobilité internationale, en passant par la durée du travail) : relations collectives, relations individuelles, mobilité internationale, épargne salariale, gestion des restructurations et des opérations de cession /acquisition (souvent en lien avec les autres départements du cabinet qui permet une approche pluridisciplinaire).

Qui sont vos clients ?

Des entreprises de toutes tailles (de 1 à 12 000 salariés en France) dans des secteurs d’activité très variés, qui peuvent donc être des ETI, des PME et des filiales de groupes internationaux.

Ce que Fidal a que les autres n’ont pas ?

Un réseau présent sur l’ensemble du territoire, une approche technique rare et pointue (avec le soutien d’une direction technique nationale) et la possibilité donnée à chaque avocat de choisir précisément l’orientation qu’il veut donner à sa carrière professionnelle et d’évoluer rapidement, notamment sur le plan managérial. Plus largement, une excellente ambiance de travail, du travail collectif avec les avocats des autres spécialités, et la possibilité de consacrer du temps au management des plus jeunes.

Qu’est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ?

Les relations humaines avec mes clients, mes confrères et mes collaboratrices et collaborateurs.

Quelle est votre plus grande fierté professionnelle ?

De contribuer à l’évolution des avocates et avocats du cabinet et à la satisfaction de nos clients. Convaincre le plus grand nombre que le bien-être au travail est un facteur de performance.

Quelle est selon vous la principale qualité pour intégrer Fidal ?

L’humilité.

Quel est votre meilleur souvenir professionnel ?

Les dossiers contentieux perdus d’avance et finalement gagnés. Et tous les fous rires partagés avec mon équipe.

Si vous deviez traduire les valeurs de Fidal en 3 mots, ce serait ?

Respect, excellence, et exemplarité.

Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

Vraiment difficile à dire car les opportunités et le champ des possibles est immense chez Fidal.

Si vous n’étiez pas avocat, vous seriez ?

Professeur d’histoire, pour transmettre le savoir aux jeunes générations.

Droit du travail et de la Sécurité Sociale 

Sur la même thématique

Je souhaite être recontacté

close
*Champs obligatoires