FILTRER
Réinitialiser

Fidal renforce ses positions au Proche et Moyen-Orient

25 octobre 2019

Après son accord de coopération en Iran avec le cabinet Ferdowsi Legal en 2017, Fidal renforce ses positions au Proche et Moyen-Orient en confiant à Baki Maneche la responsabilité de la zone. Le déploiement de la bannière Fidal dans cette région marque une étape importante dans la mise en œuvre de la stratégie internationale du premier cabinet français tout en formalisant une relation de confiance existant depuis plusieurs années.

Un accompagnement 360° au service de nos clients

En poursuivant ses investissements dans une zone géographique stratégique tout en s’appuyant sur un ancrage terrain, le cabinet donne le ton de l’accompagnement à l’international qu’il souhaite offrir à ses clients.

« Face aux enjeux d’internationalisation que rencontrent nos clients et notamment les ETI et PME, nous souhaitons les épauler dans l’exploration de nouveaux marchés différenciants, en mettant à leur disposition une offre full service s’appuyant sur une organisation unique » précise Stéphane Contargyris, membre de la Direction du développement International.

Pour Baki Maneche « ce nouveau modèle va permettre à Fidal d’accompagner ses clients au-delà du droit, dans le choix du pays d’implantation, la mise en relation sur place avec les institutions étatiques et administratives et leur donner accès à un écosystème de professionnels de qualité dans la mise en œuvre technique et opérationnelle des projets».

Un positionnement de place au Proche et Moyen-Orient

Un premier jalon a été posé sous l’impulsion de Baki Maneche avec la participation active de Fidal et du cabinet d’avocats libanais Aziz Torbey Law Firm, partenaire de Fidal au Liban et aux Emirats Arabes Unis, au lancement de l’Association Libanaise des Partenariats Public-Privé (PPP) dont la conférence inaugurale s’est tenue le 27 juin dernier à Beyrouth.

Le leader français du droit des affaires ne s’arrête pas là puisse qu’il ambitionne à terme d’accompagner les institutionnels et investisseurs privés originaires du Proche et Moyen-Orient dans leur projet de développement sur le territoire français. « Les réformes « Macron » rendent la France particulièrement attractive pour ces nouveaux entrants. Grace à nos 90 bureaux, nous bénéficions d’un accès privilégié et stratégique à un tissu économique performant et innovant et sommes en mesure de les accompagner étroitement sur tout type de problématiques juridiques, de la plus générale à la plus spécialisée.» conclut Yves de Sevin, Président du Directoire.

Baki Maneche, ambassadeur Fidal au Proche et Moyen-Orient

Baki Maneche a réalisé une grande partie de sa carrière dans des cabinets français et anglo-saxons de premier plan et a exercé son activité à New York, Paris, Bruxelles et Dubaï. Après un passage chez deux acteurs majeurs de l’industrie automobile et de la logistique, il décide en 2006 de s'installer aux Emirats Arabes Unis. Baki est reconnu de longue date pour son engagement dans l’accompagnement des les domaines de l'énergie, de l'automobile, des transports et du luxe. C’est donc tout naturellement que Fidal s’est tourné vers ce partenaire de confiance et de réseaux pour asseoir son développement sur place.

Sur la même thématique

Je souhaite être recontacté

close
*Champs obligatoires