FILTRER
Réinitialiser

Consultant chez Fidal Paris : la richesse d’un savoir-être et un atout client

03 avril 2020

La complémentarité de nos profils tient en quatre mots : « Our Talent - Your business ». Le décor est planté ! Il importe ici surtout de comprendre comment et pourquoi des profils multi-casquettes rayonnent dans les différents départements. Force est de constater que leur intégration témoigne d’un savoir-faire au service de ses clients, d’un savoir-être en interne et permettant au Cabinet de se réinventer.

Témoigner d’un savoir-faire, un atout client 360°

Il faut savoir perfectionner ses points forts et s’entourer des personnes qui sauront compléter et enrichir ses compétences. Appliquer cet adage au sein d’un Cabinet d’affaires semble à première vue peu réaliste tant le Droit – et par là-même le métier d’avocat - occupe une place à part dans notre société actuelle. Notre Cabinet a pourtant intégré que le savoir-faire opérationnel d’une équipe se traduit en termes de stratégie humaine. La tâche n’est pas simple mais s’est traduite par des actions concrètes. Nous comptons ainsi 35 consultants, soit 6 % de l’équipe complète du Cabinet de Paris.

Intra-équipe, des compétences complémentaires sont nécessaires pour cultiver l’engagement de tous les collaborateurs et emporter un atout auprès des clients. Notre valeur ajoutée réside aussi dans le fait d’avoir compris - depuis quelques années maintenant - que les Cabinets doivent surtout se positionner en tant que structure moins hiérarchique et plus collaborative, la mondialisation et l’importance grandissante du travail et du savoir nécessitant de facto une répartition plus large des responsabilités et des initiatives.

Parmi ces consultants, on compte Nolwenn Raoul qui a choisi d’intégrer le pôle Ressources Humaines du département de Droit social qui selon elle a une véritable « longueur d’avance ». Composé de 15 consultants RH Psychologues, celui-ci a confirmé chaque année sa plus-value en offrant « un regard complémentaire au Conseil juridique ». Elle ajoute que « la connaissance du terrain et de ses contraintes, les interventions in situ au sein même des locaux des clients partenaires - depuis 2001 pour certains d’entre eux - et la fine compréhension des mécanismes et des enjeux sociaux nous procurent un pragmatisme et une adaptabilité reconnus par les clients ».

Sur un plan plus pratique, elle souligne que « l’approche RH couplée à l’expertise juridique offre à nos partenaires une véritable vision à 360° de leur projet. Etant au cœur de la machinerie et de ses rouages, nous ouvrons une fenêtre sur la réalité vécue sur le terrain ainsi que sur la complexité et les subtilités inhérentes à la mise en œuvre de dispositifs RH ».

Inscrire une collaboration interne durable

Beaucoup d’espoirs et d’efforts sont souvent placés dans la valorisation de la collaboration professionnelle. Appréhender la richesse de la collaboration résulte avant tout d’une conviction intime. Marie-Lorraine Henry, notaire de formation et avocat-directeur associé au sein du département Droit patrimonial avance que « la complémentarité en équipe est une richesse qui apporte entre autres avantages de travailler en équipe multi-expertises (…) tout en permettant de s’enrichir mutuellement des expériences professionnelles des autres ».

L’angle de vue des consultants permet « d’accompagner les différents acteurs dans la compréhension d’un projet dans sa globalité. Nous ouvrons sur un message tactique et stratégique. En effet, avant de travailler à l’élaboration d’un calendrier et la mise en œuvre opérationnelle de démarches, nous sommes à même de proposer à notre client un décryptage pointu de son territoire, de sa zone d’emploi. Une analyse sociale de son entreprise nous permet de mettre en exergue les forces et les particularités de sa structure. (…) Nous pouvons écarter plus facilement les solutions aprioristes et les catalogues de solutions RH pour conduire à des réponses plus efficaces en regard des enjeux intrinsèques et aboutir logiquement à des plans d’actions sur mesure ».

Réinventer le Cabinet de demain

Souvent annoncé à évoluer du fait de l’intelligence artificielle, le Cabinet d’avocat doit surtout - sur un plan stratégique - se réinventer. L’image d’Epinal de l’avocat le cantonnait hier à porter la robe et jouer des effets de manche. Il est aujourd’hui totalement ancré dans le business de son client et dans son environnement économique. Plus qu’une problématique juridique, il apporte un angle de vue plus omniscient. Son analyse de la data le présente en tant que garant - en trame de fond - de la stratégie des clients. A cet effet, citons Zied Oueslati, Ingénieur et Docteur de formation. Il considère à juste titre que son parcours et ses expériences passées lui permettent « de mieux appréhender les besoins clients et d’aller ainsi au-delà de leur attentes ».

Le rôle de l’avocat - stricto sensu - n’a pourtant pas changé. Il protège et représente toujours les intérêts d’un tiers. Il est en profonde mutation car intimement lié à la transformation digitale régnante. Zied a ainsi intégré un département fiscal dédié à la R&D et l’innovation. Sa formation et ses compétences lui permettent de cumuler l’ensemble des aspects qu’il cherchait dans un poste : « la technique, le contact client, les aspects commerciaux, comptables et financiers, et un zeste de droit et de fiscalité ».

Ajoutez à ce poste les qualités humaines d’un Cabinet au service d’une clientèle très variée tant « en termes de problématiques juridiques que d’importances financières ». Vous comprendrez ainsi pourquoi nos consultants ne sont pas tombés par hasard chez Fidal Paris et illustrent le secret de collaborations internes durables et réussies.

Sur la même thématique

Je souhaite être recontacté
close
*Champs obligatoires
close
*Champs obligatoires