ENGLISH ESPACE PRESSE FIDAL FIDUCIE FIDAL FORMATION CONTACT PLAN DU SITE RESTEZ CONNECTÉS
Publications
Actualités
Carrières
Le cabinet
Les avocats et experts
Les expertises
Les bureaux
International
Droit fiscal
Droit des sociétés
Droit social
Concurrence-Distribution
Propriété intellectuelle - Technologies de l'information
Droit du patrimoine
Règlement des contentieux
Droit public
Droit des Associations et de l'Economie Sociale et Solidaire
Banque, Assurance, Gestion d'actifs
Capital Investissement
Difficultés des entreprises
Droit boursier
Environnement
Evaluation et prix de transfert
Immobilier
Santé
Sport
Viti-vinicole
Rechercher un avocat Nous contacter
Présentation Domaines d'intervention Actualités Publications

Entreprises Academy
Le Nouvel Economiste, 13/05/2010, par Silvia Nogueira Pereira

Avocat cité : Guy Roulin, Avocat associé, Responsable du département Capital Investissement.

Incubateurs, pépinières et couveuses. L'indépendance tant recherchée par les entrepreneurs n'est pas antinomique avec la recherche d'un accompagnement, quel qu'il soit, même si cette envie, si ce n'est ce besoin, est à l'origine cle la création d'une entreprise pour 60% d'entre eux.Les statistiques sont là en effet pour prouver qu'un incubateur, une pépinière, ou une couveuse sont sources d'économies, de mutualisation de savoir-faire et de partage d'expérience, réduisant tout autant le risque d'échec  II leur reste à savoir comment s'y retrouver dans la jungle des intervenants, et choisir entre structure généraliste ou spécialisée, entre niveau de coûts et nature de services.





© FIDAL 2017, Tous droits réservés | Données personnelles | Notice légale | Conception & réalisation : Mazarine Digital